Musée mondial du cure-dents
EXPOSITION PERMANENTE
Suite...

N°14 - PHARAONIQUE

Ce magnifique sarcophage de cure-dent, en or massif et incrustations de lapis-lazuli , date du moyen empire (12ème dynastie). Il fût découvert devant cette scène de repas funéraire (calcaire peint) représentant un fils offrant à ses parents défunts de quoi survivre dans l'au-delà.

 

N°12 -  CESAR

Cadeau de Cléopâtre VII à Jules César

 

N°13 - CASTILLE

 

Le "Blanche de Castille". (Copie)

 

N° 31- LE TRISOBJET

Ce spécimen aurait été testé et utilisé en 1919 par Philippe Soupault et André Breton lors de la rédaction des "Champs magnétiques" . Trois utilisations pour un seul objet :

* Le cure-dent sert à dénicher l'inspiration dans les moindres interstices.

* La plume destinée à l'écriture automatique.

* Les lunettes préservent l'anonymat et cachent les cernes dus aux longues nuits de rêves éveillés.

 

N°69 - X

Grâce à son "ras de pousser" amovible, ce cure-dent peut s'attaquer à des plaques robustes. Une fois le travail accompli, il se démonte et se range facilement dans l'étui prévu à cet effet.

 

 

N°21 - LA PENDULE

1959 : Maître Ducreux, horloger de son état, épouse en seconde noce Mademoiselle Adélaïde Dumont, dentiste renommée . C'est pour remercier sa femme d'avoir sorti la poubelle un soir de gros temps qu'Honoré Ducreux créa, en 1963, cet objet qui ornera désormais pendant de nombreuses années le hall d'accueil du dispensaire de Saint Versant du Mont-bourg. Le cadran, taillé dans la joue de porc et le mécanisme, constitué exclusivement de pièces sculptées dans la mortadelle, font de cette pendule un objet unique.

 

Suite...